Les fours pour le recuit d’aluminium

Les fours sciprotec pour un recuit d’aluminium à usage général sont conçus pour le recuit de la gamme d’aluminium complète (DIN EN 515 >> T1-T9). Une définition du cycle flexible et précise est la condition préalable pour effectuer des procès de recuit le plus divers. Ceci résulte chaque fois en un produit d’une qualité optimale.

Les avantages:

  • La conception modulaire permet une adaptation pratique aux exigences de construction et du processus.
  • le classement des charges à l’aide de codes barre ou par saisie au clavier alphanumérique.
  • Réduction de la main d’oeuvre grâce à l’automatisation complète.

De cette façon vous investissez simultanément dans la qualité de vos produits et dans la flexibilité de votre production. Vous vous assurez d’une valeur ajoutée rentable avec un investissement relativement faible.

Les possibilités:

Recuit de restauration

Après déformation à froid sans copeaux une déformation supplémentaire est possible. Une diminution partielle des valeurs mécanique ainsi que des situations semi-dures sont possibles.

  1. Chauffage à des températures de 10 … 30 K en dessous du seuil de cristallisation
  2. Maintien de la température de recuit (150 … 270 ° C) pendant plusieurs heures
  3. Refroidissement à l’air ou à l’eau

Recuit de détensionnement

Après les déformations avec ou sans copeaux les tensions thermiques sont ainsi réduites.

  1. Chauffage à des températures de 10 … 30 K en dessous du seuil de cristallisation
  2. Maintien de la température de recuit (150 … 270 ° C) pendant plusieurs heures
  3. Refroidissement dans l’air ou à l’eau

Recuit (récristallisation)

Élimination des effets du traitement thermique survenant dans les alliages susceptibles de durcissement. Restauration de la déformabilité après l’usinage avec ou sans copeaux.

  1. Chauffage rapide à la température de recuit
  2. Maintien de la température de recuit pendant plusieurs heures
  3. Refroidissement lent

Homogénéisation

Élimination des cristallisations et des phases secondaires.

  1. Chauffage rapide à la température de recuit
  2. Plusieurs heures maintenant la température de recuit
  3. Refroidissement lent

Recuit de stabilisation

La stabilité dimensionnelle des pièces traitées thermiquement est assurée et les changements de volume sont évités. (Pistons de véhicules et pièces de précision).

  1. Chauffage rapide de la température de recuit
  2. Plusieurs heures maintenant à 200 … 300 ° C
  3. Refroidissement lent

Vieillissement (durcissement à chaud ou à froid)

Augmentation de la dureté et la limite d’élasticité et de la traction de l’alliage respectif.

  1. recuit juste au-dessus du seuil de saturation
  2. La trempe à température ambiante (à l’eau)
  3. Maintien à température de vieillissement
Retour haut de page